La Déesse noire

Aventures © Les Éditions du Boréal, 2004-2005


Les meilleurs livres de 2004
Coups de coeur garantis.
Relire 2004
dans les choix de la librairie Monet
Journal Le Libraire

Sélection
Communication Jeunesse
2005 - 2006

Julien est un adolescent québécois comme les autres. Un soir qu’il revient de chez un ami, il est enlevé et drogué. Enfermé pendant des jours dans un conteneur, il se retrouve… en Inde!

Pourquoi des hommes mystérieux, adeptes de Kâli, la déesse cruelle, sont-ils venus de si loin pour s’emparer de lui? Quel secret cachent ses origines et quel lien existe-il entre lui et Raktabija, un monstre terrifiant?

Aidé de Tahseen, un garçon de son âge dont les adorateurs ont fait un thug, un tueur, Julien devra aussi trouver pourquoi on lie sa naissance à celle d’un nain français du XVIIIe siècle arrivé sur les quais de Pondichéry en 1754.

Mais d’abord, les deux adolescents, en pleine jungle, doivent échapper aux thugs qui sont à leurs trousses.



Les critiques ont dit:

Dès les premières pages de cette exaltante et exotique aventure, on sent que Camille Bouchard possède une bonne connaissance de l'Inde et de sa religion.  (...) Un délice.
Simon Olivier Champagne
Lurelu


Sortir des sentiers battus avec Camille Bouchard est chose courante, mais il le fait ici avec une intensité inégalée. (...) Des courses folles et beaucoup d’émotion sont au rendez-vous. Vous en aurez le souffle coupé, mais vous en redemanderez !
Brigitte Moreau
Le Libraire


 
Qui plaira beaucoup aux adolescents friands d'aventures et de frissons. (...) Rempli de rebondissements inattendus (...), La déesse noire s'adresse (...) aux ados qui veulent de l'action, du dépaysement.
L'Elzévirien


Informatif, doté d'un bon suspense, voilà un roman bien réglé.
(cote : ****)
Rémy Charest
Le Soleil


Camille Bouchard propose un suspense captivant. Un autre. Encore une fois, il exprime son remarquable talent de conteur qui repose sur sa grande maîtrise des procédés narratifs propres à ce genre et sur la qualité de son écriture, caractérisée par sa richesse et sa justesse. Le résultat : un récit au rythme soutenu, bien servis par le style nerveux de l'auteur, et à l'intrigue originale et bien ficelée.
Éric Champagne
Lurelu